LD semaine du 12 au 18 avril 2009

LD 16  – 1ère épître aux Corinthiens – SEMAINE 11

OCTAVE DE PÂQUES


« le Christ est ressuscité d’entre les morts,
prémices de ceux qui se sont endormis » (1 Co 15,20)


 



COMMENT VIVRE LA LECTIO DIVINA QUOTIDIENNE

 

◊   Dimanche et lundi, comme pour ces derniers jours, nous aurons des textes propres qui accompagneront notre méditation et notre prière du jour de Pâques et du lundi de Pâques.

 

◊   A partir de mardi, nous reprendrons notre lecture continue de la 1ère épître aux Corinthiens qui nous accompagnera encore pour une partie du temps pascal.



 



 

DIMANCHE 12 AVRIL 2009 – DIMANCHE DE PÂQUES

             

 Lecture biblique pour le Jour de Pâques: Lc 24, 13 – 33 « Les disciples d’Emmaüs »

 Texte de méditation : Liturgie maronite

 

Nous t'adorons, toi le Très-Haut.

Tu t'es abaissé, et tu nous as élevés,

Tu t'es humilié, et tu nous as honorés,

Tu t'es fait pauvre, et nous as enrichis.

Tu fus attaché à une colonne, et tu nous as libérés,

Tu fus crucifié, et tu nous as sauvés.

Tu goûtas le vinaigre, et tu nous as donné l'eau vive.

Tu fus couronné d'épines, et tu nous as faits rois,

Tu es mort, et tu nous as fait vivre,

Tu fus mis au tombeau, et tu nous as ressuscités.

Tu ressuscitas dans la gloire, et tu nous as donné la joie,

Tu t'es revêtu de gloire, et tu nous as remplis d'admiration.

Tu t'es élevé au ciel, et tu nous y as emportés,

Tu y sièges dans la gloire, et tu nous as élevés,

Tu nous envoyas l'Esprit Paraclet, et tu nous as sanctifiés.

Sois béni, toi qui viens, tout rayonnant de bonté

 

 

LUNDI 13 AVRIL – LUNDI DE PÂQUES

 

Lecture biblique pour le Lundi de Pâques : Epître aux Ephésiens (Ep 2, 1 – 22)

Texte de méditation : SAINT GRÉGOIRE DE NAZIANZE


L'espérance ne déçoit pas...

Le Christ est ressuscité d'entre les morts, levez-vous, vous aussi!

Le Christ qui dormait, s'éveille, éveillez-vous!

Le Christ sort du tombeau libérez-vous des chaînes du péché!

Part le Christ vous êtes devenu une créature nouvelle, renouvelez-vous!

C'est la Pâque du Seigneur,

c'est le jour de la Résurrection

et le commencement de la vraie vie.

 

Hier attaché à la croix avec le Christ, je suis glorifié aujourd'hui avec Lui.

Mourant hier avec Lui, aujourd'hui avec Lui, je reviens à la vie.

Enseveli hier avec Lui, aujourd'hui avec Lui, je ressuscite.

Le Christ qui est ressuscité des morts aujourd'hui,

me renouvelle moi aussi en esprit et me fait revêtir l'Homme Nouveau.

 
 

MARDI 14 AVRIL

 

Lecture suivie : 1 Co 12, 1 – 11      « l’unique Esprit »

Référence complémentaire : Epître de saint Paul Apôtre aux Ephésiens (Ep 4, 1 – 12)

Je vous exhorte, moi le prisonnier dans le Seigneur, à mener une vie digne de l'appel que vous avez reçu: en toute humilité, douceur et patience, supportez-vous les uns les autres avec charité; appliquez-vous à conserver l'unité de l'Esprit par ce lien qu'est la paix. Il n'y a qu'un Corps et qu'un Esprit, comme il n'y a qu'une espérance au terme de l'appel que vous avez reçu; un seul Seigneur, une seule foi, un seul baptême; un seul Dieu et Père de tous, qui est au-dessus de tous, par tous et en tous. Cependant chacun de nous a reçu sa part de la faveur divine selon que le Christ a mesuré ses dons. C'est pourquoi l'on dit: Montant dans les hauteurs il a emmené des captifs, il a donné des dons aux hommes. "Il est monté", qu'est-ce à dire, sinon qu'il est aussi descendu dans les régions inférieures de la terre? Et celui qui est descendu, c'est le même qui est aussi monté au-dessus de tous les cieux, afin de remplir toutes choses. C'est lui encore qui "a donné" aux uns d'être apôtres, à d'autres d'être prophètes, ou encore évangélistes, ou bien pasteurs et docteurs, organisant ainsi les saints pour l'œuvre du ministère, en vue de la construction du Corps du Christ,

 

 

MERCREDI 15 AVRIL

 

    Lecture suivie : 1 Co 12, 1 – 11      « l’unique Esprit »

   Texte de méditation : CONCILE VATICAN II (Lumen Gentium:

L’Église, qu'il guide vers la vérité tout entière, qu'il rend une dans la communion et le service, l'Esprit la construit et la dirige par ses dons variés, hiérarchiques et charismatiques, et il l'embellit de ses fruits. Il assure sa jeunesse par la force de l'Évangile, il la renouvelle sans cesse, il la conduit jusqu'à l'union parfaite avec son Époux. Car « l'Esprit et l'Épouse disent » au Seigneur Jésus : « Viens! » (Ap 22,17) (…)

Mais cet Esprit-Saint ne se borne pas à sanctifier le peuple de Dieu par les sacrements et les ministères, à le conduire et à lui donner l'ornement des vertus, il distribue aussi parmi les fidèles de tous ordres, "répartissant ses dons à son gré en chacun" (1 Cor. 12, 11), les grâces spéciales qui rendent apte et disponible pour assumer les diverses charges et offices utiles au renouvellement et au développement de l'Eglise, suivant ce qu'il est dit: "C'est toujours pour le bien commun que le don de l'Esprit se manifeste dans un homme" (1 Cor. 12, 7). Ces grâces, des plus éclatantes aux plus simples et aux plus largement diffusées, doivent être reçues avec action de grâce et apporter consolation, étant avant tout ajustées aux nécessités de l'Eglise et destinées à y répondre.

 

 

JEUDI 16 AVRIL

 

Lecture suivie : 1 Co 12, 12 – 30  « vous êtes le Corps du Christ »

 Référence complémentaire : Epître de saint Paul aux Ephésiens (Ep 4, 13 – 16) 

Au terme de la construction du Corps du Christ nous devons parvenir, tous ensemble, à ne faire plus qu'un dans la foi et la connaissance du Fils de Dieu, et à constituer cet Homme parfait, dans la force de l'âge, qui réalise la plénitude du Christ. Ainsi nous ne serons plus des enfants, nous ne nous laisserons plus ballotter et emporter à tout vent de la doctrine, au gré de l'imposture des hommes et de leur astuce à fourvoyer dans l'erreur. Mais, vivant selon la vérité et dans la charité, nous grandirons de toutes manières vers Celui qui est la Tête, le Christ, dont le Corps tout entier reçoit concorde et cohésion par toutes sortes de jointures qui le nourrissent et l'actionnent selon le rôle de chaque partie, opérant ainsi sa croissance et se construisant lui-même, dans la charité.

 

VENDREDI 17 AVRIL
 

Lecture suivie : 1 Co 12, 12 – 30  « vous êtes le Corps du Christ »

 Texte de méditation : BENOÎT XVI (Audiences sur saint Paul)

Dans ses Lettres, Paul illustre sa doctrine sur l'Eglise en tant que telle. Ainsi, on connaît bien sa définition originale de l'Eglise comme "corps du Christ", que nous ne trouvons pas chez d'autres auteurs chrétiens du Ier siècle (cf. 1 Co 12, 27; Ep 4, 12; 5, 30; Col 1, 24). Nous trouvons la racine la plus profonde de cette surprenante désignation de l'Eglise dans le Sacrement du corps du Christ. Saint Paul dit:  "Parce qu'il n'y a qu'un pain, à plusieurs nous ne sommes qu'un corps" (1 Co 10, 17). Dans l'Eucharistie elle-même, le Christ nous donne son Corps et nous fait devenir son Corps. C'est dans ce sens que saint Paul dit aux Galates: "Vous tous ne faites qu'un dans le Christ Jésus" (Ga 3, 28). A travers tout cela, Paul nous fait comprendre qu'il n'existe pas seulement une appartenance de l'Eglise au Christ, mais également une certaine forme d'égalisation et d'identification de l'Eglise avec le Christ lui-même. C'est donc de là que dérive la grandeur et la noblesse de l'Eglise, c'est-à-dire de nous tous qui en faisons partie : du fait que nous soyons des membres du Christ, presque une extension de sa présence personnelle dans le monde. Et de là découle, naturellement, notre devoir de vivre réellement en conformité avec le Christ. C'est de là que dérivent également les exhortations de Paul à propos des divers charismes qui animent et structurent la communauté chrétienne. On peut tous les reconduire à une source unique, qui est l'Esprit du Père et du Fils, sachant bien que dans l'Eglise il n'y a personne qui en soit dépourvu, car, comme l'écrit l'Apôtre, "chacun reçoit le don de manifester l'Esprit en vue du bien de tous" (1 Co 12, 7). Il est cependant important que tous les charismes coopèrent ensemble pour l'édification de la communauté et ne deviennent pas, en revanche, des motifs de déchirement.

 


SAMEDI 18 AVRIL

 

   PROPOSITION POUR LA JOURNÉE DU SAMEDI

 

◊ Avant d’entrer dans une nouvelle semaine (qui commence, pour les chrétiens, le samedi soir), nous vous proposons de prendre le temps aujourd’hui de ressaisir ce qui a été votre « nourriture » de la Parole de Dieu reçue cette semaine pour l’orienter vers la prière et surtout la contemplation.

 

◊ Pour la Lectio de ce jour, vous pouvez soit reprendre un des textes bibliques proposés durant la semaine, soit éventuellement reprendre les versets de l’Ecriture Sainte que vous aurez glanés au long des lectio de ces derniers jours et que vous aurez pu noter.

 

◊ Cela nous permettra de vivre cette journée de Lectio dans le rayonnement de la prière de la Bienheureuse Vierge Marie, qui, docile à l’action en elle de l’Esprit Saint, « conservait avec soin toutes ces choses, les méditant en son cœur » (cf. Lc 2,19 et 51)

 


        Pour le texte biblique, vous pouvez consulter le Site portsaintnicolas.