Feuille 1 : Mc 6, 1 - 13

Groupe de prière de Lectio Divina


Mc 6, 1 - 13 : Jésus envoie les Douze en mission

 

Chant d'entrée à l'Esprit Saint : "Viens, Esprit Créateur" 

1.          Viens, Esprit Créateur nous visiter,
             Viens éclairer l'âme de tes fils;
             Emplis nos cœurs de grâce et de lumière
             Toi qui créas toute chose avec amour.
 

5.          Chasse au loin l'ennemi qui nous menace.
             Hâte-toi de nous donner la paix;
             Afin que nous marchions sous ta conduite,
             Et que nos vies soient lavées de tout péché.
 

 6.        Fais-nous voir le visage du Très-Haut,
            Et révèle-nous celui du Fils;
            Et toi l'Esprit commun qui les rassemble,
            Viens en nos cœurs, qu'à jamais nous croyions en toi.


PROCLAMATION : Mc 6, 1 – 13
 

Etant sorti de là, Jésus se rend dans sa patrie, et ses disciples le suivent. Le sabbat venu, il se mit à enseigner dans la synagogue, et le grand nombre en l'entendant étaient frappés et disaient : "D'où cela lui vient-il ? Et qu'est-ce que cette sagesse qui lui a été donnée et ces grands miracles qui se font par ses mains ? Celui-là n'est-il pas le charpentier, le fils de Marie, le frère de Jacques, de Joset, de Jude et de Simon? Et ses sœurs ne sont-elles pas ici chez nous ?" Et ils étaient choqués à son sujet. Et Jésus leur disait : "Un prophète n'est méprisé que dans sa patrie, dans sa parenté et dans sa maison." Et il ne pouvait faire là aucun miracle, si ce n'est qu'il guérit quelques infirmes en leur imposant les mains. Et il s'étonna de leur manque de foi. Il parcourait les villages à la ronde en enseignant. Il appelle à lui les Douze et il se mit à les envoyer en mission deux à deux, en leur donnant pouvoir sur les esprits impurs. Et il leur prescrivit de ne rien prendre pour la route qu'un bâton seulement, ni pain, ni besace, ni menue monnaie pour la ceinture, mais : "Allez chaussés de sandales et ne mettez pas deux tuniques." Et il leur disait : "Où que vous entriez dans une maison, demeurez-y jusqu'à ce que vous partiez de là. Et si un endroit ne vous accueille pas et qu'on ne vous écoute pas, sortez de là et secouez la poussière qui est sous vos pieds, en témoignage contre eux." Etant partis, ils prêchèrent qu'on se repentît; et ils chassaient beaucoup de démons et faisaient des onctions d'huile à de nombreux infirmes et les guérissaient. 

PAROLE DU SEIGNEUR


Cantique DE MÉDITATION (Ps 85(84))
  – psalmodié

Tu as aimé, Seigneur, cette terre,
tu as fait revenir les déportés de Jacob ;
 

tu as ôté le péché de ton peuple,
tu as couvert toute sa faute ;
 

tu as mis fin à toutes tes colères, 
tu es revenu de ta grande fureur.
 

Fais-nous revenir, Dieu, notre salut,
oublie ton ressentiment contre nous.
 

Seras-tu toujours irrité contre nous,
maintiendras-tu ta colère d’âge en âge ?
 

N’est-ce pas toi qui reviendras nous faire vivre
et qui seras la joie de ton peuple ?

Fais-nous voir, Seigneur, ton amour,
et donne-nous ton salut.
 

J’écoute : que dira le Seigneur Dieu ? +
Ce qu’il dit, c’est la paix pour son peuple et ses fidèles ; *
qu’ils ne reviennent jamais à leur folie !
 

Son salut est proche de ceux qui le craignent,
et la gloire habitera notre terre.

 
Amour et vérité se rencontrent,
justice et paix s’embrassent ;

la vérité germera de la terre
et du ciel se penchera la justice.

Le Seigneur donnera ses bienfaits,
et notre terre donnera son fruit.

La justice marchera devant lui,
et ses pas traceront le chemin.

Les herbages se parent de troupeaux+
et les plaines se couvrent de blé.*
Tout exulte et chante
 

Gloire au Père, au Fils et au Saint Esprit
Pour les siècles des siècles. Amen.


MÉDITATION SILENCIEUSE (pendant 15 minutes)

TEXTE (non proclamé, mais pouvant être lu en silence) : Bienheureux CHARLES DE FOUCAULD

Etre apôtre, par quel moyen ? Par ceux que Dieu met à sa disposition : les prêtres ont leurs supérieurs qui leur disent ce qu'ils doivent faire. Les laïcs doivent être apôtres envers tous ceux qu'ils peuvent atteindre : leurs proches et leurs amis, mais non eux seuls ; la charité n'a rien d'étroit, elle embrasse tous ceux qu'embrasse le Cœur de Jésus.

Par quel moyen ? Par les meilleurs, étant donnés ceux auxquels ils s'adressent : avec tous ceux avec qui ils sont en rapport, sans exception, par la bonté, la tendresse, l'affection fraternelle, l'exemple de la vertu, par l'humilité et la douceur toujours attrayantes et si chrétiennes. Avec certains sans leur dire jamais un mot de Dieu ni de la religion, patientant comme Dieu patiente, étant bon comme Dieu est bon, étant un tendre frère et priant. Avec d'autres en parlant de Dieu dans la mesure qu'ils peuvent porter ; dès qu'ils en sont à la pensée de rechercher la vérité par l'étude de la religion, en les mettant en rapports avec un prêtre très bien choisi et capable de leur faire du bien. Surtout voir en tout humain un frère.

 

2e PROCLAMATION : Mc 6, 1 – 13

PARTAGE DE LA PAROLE (pendant 10 à 15 minutes)

NOTRE PÈRE 

ORAISON : Accorde-nous, Seigneur, de trouver notre joie dans notre fidélité : car c'est un bonheur durable et profond de servir constamment le créateur de tout bien. Par Jésus le Christ notre Seigneur. Amen