O Emmanuel (antienne "O" du 23 décembre)

Publié le par Christophe de Dreuille

Les antiennes "O" de la dernière semaine de l'Avent :


Entre le 17 et le 23 décembre, l'Eglise par sa liturgie accompagne la "dernière ligne droite" de notre marche vers Noël en nous proposant de méditer chaque jour un des grands titres messianiques de l'Ancien Testament, par lesquels le Seigneur a annoncé et promis la venue du Sauveur. Dieu soutenait ainsi l'espérance du peuple qu'il s'était choisi. 

Saint Grégoire le Grand a ainsi composé pour chacun de ces jours une antienne, c'est-à-dire une prière, que l'on proclame aux Vêpres avant le chant du Magnificat : 

Le 23 décembre, le titre proposé est le suivant : CHRIST, EMMANUEL.

"Ô Emmanuel, notre Législateur et notre Roi,
espérance et salut des nations,
viens, Seigneur, viens nous sauver !
"

Si certains veulent vivre leur lectio divina d'une manière particulière en ces jours, à condition évidemment de pouvoir prendre du temps pour cela, nous proposons quelques références bibliques qui ont nourri le contenu de l'antienne du jour : 

Is 7,10-17 ; Is 8,23 – 9,6 ; Is 33,17-24 ; Dt 30,11-14 ;

Mt 1,18-24 ; Mt 28,16-20 ; Rm 2,14-15

 

* * * * *

Avec cette dernière antienne "O" de la semaine préparatoire à Noël, nous pouvons ressaisir l'ensemble des titres donnés au Christ par l'Ecriture et priés depuis le 17 décembre : 

O SAPIENTIA : O Sagesse (17 décembre) 

O ADONAÏ : O Adonaï (18 décembre)

O RADIX JESSE : O Racine de Jessé (19 décembre)

O CLAVIS DAVID : O Clef de la Maison de David (20 décembre)

O ORIENS : O Soleil levant (21 décembre)

O REX GENTIUM : O Roi des nations (22 décembre)

O EMMANUEL : O Emmanuel (23 décembre)

Cette liste de titres forme, en latin un acrostiche : S-A-R-C-O-R-E. Lu en sens inverse, cela donne : ERO CRAS, c'est-à-dire, en latin : JE VIENDRAI DEMAIN.
 

Sainte lectio divina à tous

Publié dans Actualités

Commenter cet article